Cottance


Située à 540 mètres d’altitude, à l’abri des brouillards de la plaine du Forez, Cottance offre des balades thématiques rythmées de légendes et des vestiges d’un monorail du XIXe siècle, réputé pour n’avoir finalement

jamais été ouvert au public !

 

Village de paysans-tisseurs, les fermes abritaient souvent une « boutique ». Cette pièce était réservée à un ou deux métiers à tisser le chanvre, qui s’animaient pendant la saison morte.

 

Spécialisés dans la soierie au XIXe siècle, les Cottançois développent leur savoir-faire : ce sont plusieurs centaines de métiers à tisser qui claquent et résonnent dans les ateliers et usines des années 1950.

 

A partir des années 1970, le tissage décline : les usines ferment tour à tour et le tissage à domicile finit par disparaître.

 

Cottance terre de tisseurs

la visite du village

Sites textiles signalés :

- L’atelier Lauvergnat

- Les meules du Moulin Roche

 

 

Sites patrimoniaux signalés :

- Le Moulin Roche

- Le Pied du Diable

- L’église

 

Télécharger la brochure de visite de la commune

la cure à Cottance
La cure
la rivière Charpassonne à Cottance
Le pont sur la Charpassonne